27 novembre 2009

Souriez vous êtes examinée

Ca y est. J'ai commencé une thérapie de couple. Ça ne pouvait plus durer. Trop de non-dits, de déni, de tentatives d'amélioration vaines et de maladresses. Morphée et moi-même allons surmonter nos problèmes, nos mésententes nocturnes, nos disputes, nos séparations, nous allons nous réconcilier pour de bon.

J'ai été consulter un ORL spécialiste des maladies du sommeil. En bonne patiente, je me suis endormie dans la salle d'attente en attendant que l'on vienne me chercher. J'ai même rêvé. Le médecin n'était pas gentil (et surtout pas drôle), sauf quand il a expliqué comment il allait aller voir mes cordes vocales. J'ai su que ça allait faire mal, son ton mielleux était trop louche. Ma réflexion à ce propos ne l'a même pas fait rire.

"On n'est pas là pour rigoler"

Après il m'a clamée en prononçant "neuronal". <Mode blonde> "Neuronal comme le cerveau ???"</Mode blonde> Genre j'ai un défaut de fabrication, mon cerveau est trop feignant, et il oublie de me dire de respirer. Mais "pas d'affolement, hein ?" Non non, tout va bien je suis super calme.

D'ailleurs, mon taux de somnolence est là pour en attester. "Mais avec un taux comme ça, il ne faudrait pas que vous conduisiez, c'est trop dangereux !" Normal, je suis une femme, ahah. Ca non plus ça ne l'a pas fait rire.

Prochaine étape : la polysomnographie. Non, ce n'est pas l'enregistrement de ce qui se passe quand on dort à plusieurs... Décidément pas drôle du tout, l'ORL m'en a expliqué le fonctionnement global, et en quoi ça allait permettre de déterminer les causes de ma mauvaise qualité de sommeil. Apprenant que je devrai décoller moi-même les électrodes avec de l'acétone, j'ai tenté un "je comprends mieux pourquoi il faut pas avoir de vernis à ongles", mais sans plus de résultat.

L'humour acide, l'humour machiste, l'humour blonde, l'humour potache intello et l'humour pétasse n'ont pas fonctionné. C'est grave, docteur ? Je ne déspère pas de trouver un jour la fibre humoristique chez mon ORL : doit bien y avoir un moyen de lui bouger les zygomatiques !

Je l'aurai un jour, je l'aurai !

Posté par enzy à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Souriez vous êtes examinée

Nouveau commentaire