18 décembre 2009

La zone floue


J'avais lu il y a quelques années dans un magasine féminin que les femmes et les hommes ne fonctionnaient pas de la même manière concernant leurs rapports avec le sexe opposé. Plus simplement, les femmes jouent sur la séduction sans pour autant avoir la moindre intention d'aller plus loin, parfois même sans s'en rendre compte, tandis que les hommes pensent à conclure lorsqu'ils s'aventurent sur cette pente-là.

Mon caractère joueur me pousse régulièrement sur cette pente dangereuse et mon côté méga naïf fleur bleue des champs me préserve d'y voir quoi que ce soit de mal. Bref, une allumeuse qui s'ignore, quoi. Bon, sauf que en vraie, je n'ai pas tout le temps de la m$%rd¤ dans les yeux, et je sais quand m'arrêter. Genre un de mes meilleurs potes avec qui on joue, qui est maqué jusqu'au cou, et chez qui je ne m'aventurerai pas à dormir, pour la pérénité de notre amitié qui compte beaucoup pour moi. Il y a aussi les fois où je n'ai pas envie de m'arrêter, et où je me retrouve plaquée sur un coin de trottoir un mois plus tard par un Gothique peu à l'aise avec les convenances.

Quand je ne m'en rends pas compte, il y a une bonne âme qui se charge de me le dire. Cf. le Masseur avec qui je ne sais plus sur quel pied danser, même si on arrive à maintenir le statut quo. Merci Mister T. Maintenant, je me pose des questions que je ne me posais pas avant quand je le trouve au saut du lit pour passer prendre le petit dej.

Cette semaine, le gyrophare s'est déclenché au travail. On remonte de pause avec un collègue, mon binôme de blagues depuis quelques mois. On plaisante, il me laisse entrer dans le bureau, accompagne mon mouvement de sa main. Vu mon rapport particulier aux contacts humains, la sonnette d'alarme s'est déclenchée aussitôt. Lorsque plus tard, par messagerie instantanée, il m'a demandé ce que je faisais vendredi soir, j'ai répondu que j'avais piscine. Quand il m'a dit qu'il voulait me proposer un resto ou un ciné, c'était l'alarme de la caserne de pompiers. Note d'humour sur le fait que sa femme devait être de sortie. Ok, j'ai dit que c'était oublié mais ça me fait grave ch%er.

1. On délire bien, et je nous trouvais bons candidats pour être amis. J'avais prévu de tenter de maintenir le contact en fin de mission.
2. Je suis bigleuse comme c'est pas permi : je m'attendais à une proposition de soirée genre avec sa femme et des amis (ahah).
3. Je sais que je peux faire une croix sur 1 et 2.

Me reste plus qu'à prier pour réussir à maintenir le statut quo...

Posté par enzy à 21:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La zone floue

    Approved by loulou

    Posté par Loulou, 21 décembre 2009 à 09:03 | | Répondre
Nouveau commentaire